Image default
International

Le gouvernement n’a pas d’étude qui approuve la nécessité de la 4e dose du vaccin

Saint-Domingue.- La vice-présidente de la République, Raquel Peña, a souligné que le gouvernement n’a toujours pas d’étude qui soutient la nécessité d’appliquer une quatrième dose du vaccin contre le COVID-19, mais que la mesure a été prise comme un méthode de prévention contre la variante Omicrom.

En ce sens, Peña a réitéré que l’application de la 4e dose est totalement volontaire.

Il a également assuré que la troisième dose est obligatoire car les citoyens doivent présenter leur carnet de vaccination indiquant qu’ils ont trois vaccins pour accéder à certains endroits.

“C’est obligatoire dans le sens où il y aura beaucoup d’endroits, y compris des entreprises privées qui vont exiger que vous ayez la troisième dose, mais c’est aussi volontaire et vous décidez si vous pourrez ou non avoir accès à certains endroits”, il a dit.

Le coordinateur du cabinet de santé, a indiqué que ce mercredi une conférence de presse se tiendra au ministère de la Santé publique où tous les détails sur l’application de la quatrième dose contre le coronavirus seront proposés.

Related Articles

Les cas à New York de variante omicron du coronavirus passent à six

Charly-P

Rutshelle et Salatiel, prix « Best collaboration » au Cameroun

Charly-P

Ozuna reçoit plusieurs certifications or, platine et diamant au Mexique

Charly-P