Image default
International

Les cas à New York de variante omicron du coronavirus passent à six

Au moins six cas de la variante omicron du coronavirus ont été détectés à New York, ont rapporté des responsables de la santé.

L’un d’eux est un homme qui a assisté à une convention à Manhattan et a été testé positif à son retour au Minnesota.

En plus de l’assistant, les responsables ont déclaré que les tests ont montré que cinq autres personnes récemment infectées par le virus avaient la variante.

Parmi eux se trouve une personne de la banlieue de Long Island qui avait récemment voyagé en Afrique du Sud ; Les résidents de Brooklyn et du Queens et un autre cas possiblement lié aux voyages.

Au moins une personne avait reçu une dose du vaccin COVID-19, mais les autorités n’avaient aucun détail sur le statut vaccinal des quatre autres cas.

a déclaré la gouverneure Kathy Hochul lors d’une conférence de presse avec le maire de New York Bill de Blasio ; que les fonctionnaires recueillaient toujours des détails sur les cas, mais qu'”il n’y avait aucune raison de s’alarmer”.

“Nous voulons juste nous assurer que le public est au courant de l’information lorsque nous la recevons”, a-t-il déclaré.

De Blasio a déclaré que la propagation géographique des tests positifs suggérait que la variante connaissait une “propagation communautaire” dans la ville et n’était liée à aucun événement particulier.

“Nous devons supposer qu’il y a beaucoup plus derrière cela et qu’il est là depuis un certain temps”, a-t-il déclaré.

Cas des variantes Omicron
La nouvelle est arrivée un jour après que les États-Unis ont annoncé que leur premier cas connu de variante omicron avait été détecté en Californie, chez une personne qui avait récemment voyagé en Afrique du Sud.

Les autorités ont signalé jeudi un autre cas chez une femme du Colorado qui s’était récemment rendue en Afrique australe.

La convention Anime NYC 2021 du 19 au 21 novembre a attiré environ 50 000 personnes, selon les organisateurs de l’événement, les participants devant porter des masques et prouver qu’ils ont reçu au moins une dose du vaccin COVID-19.

L’homme qui a assisté à l’événement n’avait pas voyagé en dehors des États-Unis et a commencé à ressentir des symptômes le lendemain de la convention, ce qui, selon le commissaire à la santé du Minnesota, Jan Malcolm, était “peut-être le plus probable” que l’homme ait contracté COVID-19 lors de la convention à New York, mais ils n’en étaient pas sûrs.

Source : The Associated Press

Related Articles

Covid-19: la Chine suspend son trafic aérien jusqu’en 2023

Charly-P

Décès de l’ancien dictateur sud-coréen Chun Doo-hwan

Charly-P

Rutshelle et Salatiel, prix « Best collaboration » au Cameroun

Charly-P